Nos conseils pour chercher un hébergement à l’étranger

Vous allez bientôt partir à l’étranger, pour travailler ou le temps d’un stage et vous êtes à la recherche d’un logement ? Nous savons à quel point cela peut être une situation stressante et complexe. En effet, trouver un appartement dans son pays d’origine est souvent compliqué mais, à l’étranger, la tâche peut vite devenir angoissante.

Vous trouverez dans cet article quelques conseils sur les types de logements envisageables et ce qu’il faut savoir pour faciliter votre recherche.

Ce qu’il faut savoir pour sa recherche de logement à l’étranger

L’expatriation est une expérience très enrichissante, mais il faut savoir prendre des initiatives pour éviter de paniquer à quelques jours du départ, si vous ne vous êtes pas renseigné sur la question de votre futur logement.

Il est préférable de débuter les recherches de logement avant votre départ. Cela vous permettra de vous renseigner sur le marché, les prix pratiqués et les différents types de logement disponibles. Vous pourrez aussi voir si l’offre est grande ou au contraire saturée et donc, si vous trouverez un logement plus ou moins facilement.

chercher son logement sur internet
Photo by LinkedIn Sales Navigator on Unsplash

Pour trouver des annonces de location, vous pouvez vous tourner vers des sites internet et applications mobiles dédiés à cette pratique ou encore sur des forums ou des groupes facebook où sont rassemblés de nombreux expatriés. En effet, sur ces groupes, beaucoup de conseils sont échangés et il y a souvent des annonces pour des colocations ou des locations de studios qui tournent.

Attention : même s’il est judicieux de commencer vos recherches en amont, il est fortement déconseillé de réserver un logement en versant une caution avant d’avoir visité l’appartement ou la chambre en question.

En effet, nous vous conseillons de repérer les logements qui vous plaisent et de contacter les propriétaires ou les agences concernées afin d’organiser des visites à votre arrivée.

Pour sélectionner les appartements qui pourraient vous correspondre, voici quelques critères à prendre en compte et les astuces pour repérer les annonces frauduleuses.

Comment choisir son quartier ?

L’un des critères les plus importants à prendre en compte lors de votre recherche de logement est le quartier dans lequel vous allez résider. Ce critère est d’autant plus important si vous vous expatriez dans une grande ville, où les quartiers seront nombreux et très éloignés les uns des autres.

Dans ce cas là, il faudra que vous définissiez la distance maximale que vous souhaitez parcourir chaque jour pour vous rendre de votre lieu de travail à votre domicile.

Par exemple, à Londres, il est jugé raisonnable d’avoir entre 45min et 1h de transport en commun pour se rendre au bureau. Mais ce n’est pas le cas de toutes les villes !

Carte de Londres
Photo by Alexandre Debiève on Unsplash

Il vous faudra aussi prendre en compte l’accès aux transports en commun : est-ce que vous avez besoin d’être proche d’une station de métro ? votre quartier est-il bien desservis par le réseau de bus ?

Si vous avez des horaires décalés, il est important de vous renseigner sur l’existence d’un service de nuit.

Ensuite, en fonction de vos préférences, l’animation et la vie quotidienne sont aussi des critères à prendre en compte. Vous pourrez vous renseigner en ligne pour savoir si le quartier de votre choix est plutôt familial ou étudiant, s’il y a de nombreux restaurants, magasins et endroits pour sortir, si vous êtes proches d’espaces verts, de musées, d’attractions touristiques, ect.

De plus, votre choix de quartier doit correspondre à votre budget. En effet, un logement dans un quartier proche du centre-ville ou très touristique vous coûtera plus cher qu’un logement plus éloigné.

Si vous cherchez à faire des économies, il sera plus judicieux de vous excentrer. D’autant plus que les grandes villes sont souvent très bien reliées en transport en commun, et vous pourrez rejoindre le centre rapidement.

Caution et frais d’agence

Pour trouver votre logement, vous aurez deux solutions : passer via l’intermédiaire d’une agence immobilière ou, traiter en direct avec le propriétaire du bien. Les deux modes ont leurs avantages et inconvénients.

En effet, en choisissant une agence, vous vous assurez de trouver un appartement qui vous corresponde, de faire un vrai état des lieux ainsi que de signer un contrat. En revanche, des frais d’agences seront facturés.

Lorsque la location de l’appartement est négociée directement avec le propriétaire, vous aurez également un contrat signé mais pas de frais à régler. C’est donc une solution plus économique, mais il peut être plus risqué de traiter en direct avec un propriétaire. En effet, ce n’est pas un professionnel et il est possible que vous rencontriez plus de difficultées pendant la durée de votre bail s’il y a des réparations à faire ou au moment de récupérer votre caution.

De plus, si vous ne parlez pas très bien la langue du pays dans lequel vous souhaitez emménager, passer par l’intermédiaire d’une agence peut être plus rassurant. Ils auront également une plus grande offre de biens qui pourront correspondre à vos besoins

Si vous êtes étudiants et que vous effectuez un stage à l’étranger, il existe parfois des agences spécialisés dans la location de chambres sur des courtes durées dont les frais ne sont pas excessifs.

Astuce : si vous doutez de la fiabilité d’une agence, n’hésitez pas à regarder les avis sur les moteurs de recherche.

signature d'un contrat
Photo by Cytonn Photography on Unsplash

Une fois votre contrat signé, il vous sera demandé de verser une caution. Le montant dépendra des cas (si vous passez par une agence ou via le propriétaire directement) et de la durée de la location. En général, la somme demandée peut être comprise entre 2 et 6 semaines de loyer.

Il faut que vous fassiez attention à la façon dont sera traitée votre caution. Par exemple, en Angleterre, toutes les cautions doivent être protégées par le TDP (Tenancy Deposit Scheme). Cet organisme assure votre caution et indique que le propriétaire doit conserver votre dépôt et ne peut pas le dépenser.

Votre caution vous sera ensuite rendue, quelques jours (ou semaines) après votre départ et une fois l’état des lieux de sortie effectuée. Pour être sûr de récupérer votre caution en entier, assurez-vous d’être présent lors de l’état des lieux d’entrée, afin de noter tous les dysfonctionnements de l’appartement. Il faudra ensuite, qu’à votre départ, le bien se trouve dans le même état qu’au début et que le ménage soit fait.

Visite du logement obligatoire

Comme nous l’évoquions précédemment, avant de vous engager à louer un appartement, il est de votre devoir de le visiter au préalable afin de vous assurer qu’il correspond bien à la description de l’annonce.

De plus, cette visite sera également l’occasion de poser toutes les questions importantes relatives à la location et qui concerne le mode et la date du paiement du loyer (il peut être mensuel ou par semaine), le montant des charges, les éventuels colocataires, etc.

Et aussi, vous pourrez vérifier que tout est fonctionnel dans l’appartement : les chauffages, les lumières, la pression de l’eau, etc.

Vous pourrez aussi profiter de votre visite pour faire un tour dans votre futur quartier, repérer les magasins à proximité et évaluer la distance depuis la station de métro la plus proche.

Comment repérer une arnaque ?

Dans des villes où le marché de l’immobilier est saturé, les arnaques sont nombreuses. De plus, en tant que futur expatrié, vous serez une cible facile pour les arnaqueurs, car ils savent que vous n’êtes pas sur place pour vérifier la véracité de leur annonce.

En ligne, vous trouverez donc de nombreuses annonces frauduleuses, mais elles sont globalement faciles à repérer. Par exemple, vous devrez vous méfier dans ces cas de figure :

  • Un loyer très attractif et très en dessous des logements similaires (d’où l’importance de s’être renseigné sur les prix du marché au préalable.)
  • Des photos qui attirent l’oeil, réalisées par des professionnels pour des magazines ou la vente de biens. Ce sont souvent des photos volées sur internet.
  • Lorsque vous posez une question précise et que l’on vous répond instantanément par un long pavé de détails sur l’appartement, mais qu’il n’y a pas la réponse précise à votre interrogation.
  • Le propriétaire a posté de nombreuses annonces, pour différents appartements dont les descriptions et les prix sont similaires.

Également, une arnaque connue est celle où les propriétaires vous disent qu’ils sont à l’étranger pour le moment (vacances, obligations familiales, etc.) et veulent vous faire un premier contrat de quelques semaines en vous envoyant les clés de l’appartement après réception d’un versement d’argent de votre part.

Même en étant informé, il est toujours possible d’être victime d’une arnaque. C’est pourquoi, le moyen le plus sûr est d’aller visiter le bien avant de communiquer des informations personnelles sur soi ou de verser une caution.

Séjour courte/moyenne durée : quel type de logement choisir ?

Lorsque vous vous expatriez pour une durée indéfinie, ou supérieure à 6 mois, louer un appartement semble être l’option la plus adaptée et vous avez maintenant toutes les clés en main pour trouver votre logement.

En revanche, pour des séjours de quelques semaines ou de quelques mois, il y a d’autres options qui peuvent convenir à vos besoins.

Séjourner en résidence étudiantes

Si vous êtes étudiant et que vous souhaitez effectuer un stage à l’étranger, vous pouvez faire le choix de vous installer en résidence étudiante le temps de votre séjour.

Résidence Borough à Londres

C’est une option idéale si vous souhaitez vivre en centre-ville, être indépendant et rencontrer du monde. En effet, les cuisines et certaines pièces de vie étant communes dans ce type de résidence, vous êtes assurés de faire connaissance avec d’autres étudiants du monde entier.

Louer une chambre chez l’habitant

Dormir chez l’habitant est une pratique courante dans les pays anglos-saxons et, au CEI, nous avons de nombreuses familles d’accueil avec qui nous travaillons depuis longtemps, à qui nous faisons entièrement confiance.

C’est une option chaudement recommandée lorsque vous faites un séjour à Londres ou à Dublin pour prendre des cours d’anglais. En effet, l’immersion au sein d’une famille vous permettra de faire des progrès en anglais encore plus rapidement.

C’est également une option rassurante si vous cherchez un hébergement pour vos enfants, à partir de 16 ans, dont c’est le premier séjour à l’étranger. En effet, vous êtes assuré d’une présence pour veiller sur eux et, si vous prenez une offre en demi-pension ou en pension complète vous n’aurez pas non plus à vous préoccuper de leurs repas.

Louer un chambre dans une colocation

Si vous aimez vivre avec d’autres personnes, tout en conservant votre indépendance, vous pouvez choisir de louer une chambre au sein d’une colocation déjà existante.

Grâce à notre partenaire, vous pouvez choisir de séjourner au sein d’une colocation à Dublin ou à Londres, même pour une courte durée (à partir d’une semaine) ce qui est impossible si vous louez votre chambre par vos propres moyens. En général, il vous sera demandé de vous engager sur une durée minimale de 6 mois.

Hébergement en auberge de jeunesse

Auberge de jeunesse
Auberge de jeunesse à Dublin

Résider en auberge de jeunesse est une solution qui peut également être intéressante dans deux cas de figure majoritaires :

  • Pour vos séjours courts, d’une ou deux semaines (cours d’anglais, visite d’une ville, etc.)
  • Comme solution d’appoint, à votre arrivée à Londres ou à Dublin, en attendant de trouver un hébergement définitif.

Sur une plus longue durée, c’est une option qui peut rapidement devenir chère.

Partager: