Quel métier choisir pour pratiquer les langues étrangères ?

On vous a souvent rabâché le fait qu’il est important de maîtriser une langue étrangère. Maintenant que vous avez réussi à devenir bilingue, vous êtes à la recherche de ce que vous pouvez faire de cet atout. Les compétences linguistiques permettent d’avoir des carrières spécialisées et souvent tournées vers l’international. Quel métier choisir quand on aime les langues étrangères ? Découvrons cela ensemble.

Le secteur aéroportuaire : agent d’escale commercial, hôtesse de l’air…

aéroport avion métier
Source : Pixabay par PhotoMICX-Company)

Maîtriser les langues étrangères est indispensable pour travailler dans les aéroports. Cette compétence est un élément qui attire l’attention des recruteurs. Elle permet aussi aux candidats de se démarquer rapidement. Pour exercer le métier d’agent d’escale commercial, il est souvent recommandé de parler deux ou trois langues. Le russe, le coréen ou encore le chinois sont des moyens de trouver du travail assez vite. Elles sont considérées comme des langues rares. Le métier d’hôtesse de l’air ou steward permet de voyager tout en utilisant ses compétences linguistiques. Ces professions nécessitent d’être au contact des clients. Il est donc important de parler plusieurs langues étrangères. Cela vous permettra de les accueillir, les renseigner et les accompagner avant ou pendant le voyage. Pour exercer ces différentes professions, vous pouvez intégrer une école spécialisée dans les métiers du personnel navigant. Il est aussi possible de faire un BTS Tourisme ou suivre une formation dans un centre de formation. Posséder le TOEIC n’est pas qu’une formalité dans ce secteur.

Le secteur du commerce : commercial import/export, acheteur, courtier…

commercial metier langues
Source : Pixabay par Startup StockPhotos

Les métiers du commerce touchent de nombreux domaines. Ils nécessitent d’avoir à son actif des compétences spécifiques, notamment les langues étrangères. La profession de commercial import/export consiste à gérer les relations commerciales avec des entreprises situées à l’étranger. Mis à part le fait qu’il doit faire de la prospection, négocier ou encore assurer les ventes, le commercial doit impérativement maîtriser l’anglais si son client est à l’étranger. Pour obtenir de nouveaux contrats ou entretenir ses relations, il devra discuter plusieurs fois dans la langue vivante la plus appropriée. Cela peut être l’anglais ou l’espagnol ou l’allemand, etc. Pour accéder à cette profession, vous pouvez entreprendre des études en école de commerce ou effectuer un BTS Commerce international

Le secteur du tourisme : conseiller voyages, chef de produit en agence de voyage…

chef produit tourisme voyages
Source : Fotolia par contrastwerkstatt

Le secteur du tourisme connaît une croissance fulgurante selon le baromètre OMT, l’Organisation Mondiale du Tourisme. En 2018, le taux de touristes internationaux a augmenté de 6%, ce qui est l’équivalent de 1,4 milliard. Les professionnels du tourisme conçoivent, vendent ou animent des voyages. Cela sous-entend bien évidemment qu’il est nécessaire de savoir parler anglais pour travailler dans ce domaine. Cela plaît souvent aux recruteurs. Par exemple, le conseiller voyage doit renseigner le client sur les séjours et user de ses qualités relationnelles. Il peut aussi utiliser ses compétences commerciales pour vendre. La clientèle ne parle pas toujours français, donc la maîtrise d’une ou plusieurs langues est un atout indispensable.  

Le secteur de l’enseignement : professeur de langues, travailler au service international d’une grande école…

chef produit tourisme voyages
Source : Fotolia par contrastwerkstatt

Votre passion pour les langues étrangères peut vous faire considérer les métiers de l’enseignement. En effet, ce domaine professionnel exige d’être réellement attachée à la langue que vous désirez enseigner, car c’est une façon de partager votre passion avec vos élèves. Pour devenir professeur de langues étrangères, il faut effectuer au minimum un master 1 (bac+4) et ensuite passer le CAPES (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré) ou l’agrégation. Pour enseigner à l’université, il faut avoir un doctorat. Vous pouvez également travailler au sein d’une université ou d’une école dans le service des relations internationales. En tant que chargé de la coopération internationale, vous aurez pour mission de concevoir et mettre en oeuvre des projets, de contribuer à la promotion des activités, ou encore de participer à la négociation d’accords de coopération, etc.

Les secteurs du journalisme, des relations internationales ou encore de la traduction sont des domaines qui préconisent la maîtrise de langues étrangères. Si vous êtes au lycée et que vous souhaitez peaufiner vos compétences linguistiques, vous pouvez partir en séjour linguistique avec le CEI ou en année scolaire à l’étranger

Partager: