Voyage en Thaïlande : les coups de coeur du CEI

La Thaïlande fait partie de ces pays mythiques où tout le monde rêve de prendre un aller simple pour siroter un cocktail dans une noix de coco, allongé dans un hamac sur une plage de sable blanc et avec la mer turquoise à perte de vue. Alors oui, la Thaïlande c’est un peu de ça, mais pas que ! En effet, vous verrez que le pays a de nombreux trésors à vous offrir.

Dans cet article, nous vous livrons nos coups de coeur pour des vacances inoubliables en Thaïlande.

Bangkok : la capitale incontournable

Pour commencer, il est impensable de passer des vacances en Thaïlande sans au moins séjourner quelques jours dans la capitale. Bangkok est la ville la plus visitée au monde (d’après le classement mastercard “Global Destination Cities Index”)

Vous pouvez choisir de commencer votre voyage en Thaïlande par visiter Bangkok, ou bien d‘y faire escale au milieu de votre séjour ou même y revenir à la fin de vos vacances.

Cette mégalopole asiatique est très riche culturellement et humainement et surtout, elle ne manque pas d’activités pour vous divertir.

Visiter les temples de Bangkok 

Le palais Royal (Wat Phra Kaew)

Le palais Royal (Wat Phra Kaew)
Photo by Greg Nunes on Unsplash

Le Palais Royal, construit en 1782, considéré comme l’un des plus beaux temples du pays, abrite une centaine de bâtiments, de cours, de fresques et de statues. 

L’endroit est magnifique et très bien conservé, car souvent rénové. Sur place, vous pourrez admirer une véritable accumulation d’objets d’art dont notamment le bouddha d’émeraude, l’une des statues les plus vénérées en Thaïlande, trônant en haut d’un autel dans un temple qui lui est spécialement destiné. 

Le temple Wat Pho

Le Wat Pho, également connu comme le temple du Bouddha couché, est un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. Il est situé à l’est du fleuve Chao Phraya, et au sud du Palais Royal.

Il abrite un grand Bouddha couché (la statue fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut) qui représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au parinirvâna, le nirvana. Le lieu est vraiment impressionnant ! 

PS : le temple héberge, depuis 1962, une école de massage thaï traditionnel réputée. N’hésitez pas si vous voulez vous détendre !  

Le temple Wat Arun

Le Wat Arun, ou  temple de l’aube, est situé dans le quartier de Bangkok Yai, à l’ouest du Chao Phraya. Il doit son nom au dieu Hindou Aruna, symbole de l’aurore.

Vous pouvez gravir les 82 mètres de hauteur du temple (grâce à un escalier très raide) et profiter d’une vue sublime sur Bangkok à l’arrivée.

Le temple Wat Arun
Photo by REY MELVIN CARAAN on Unsplash

Astuce : bien qu’il soit connu comme le temple de l’aurore, le site est absolument magnifique au moment du coucher du soleil. Le temple est aussi éclairé la nuit et vous pourrez profiter du spectacle depuis l’autre rive, installé dans l’un des nombreux bars ou restaurants.

Attention, pendant vos visites, il faut respecter un certain code vestimentaire. En effet, les visiteurs sont tenus de s’habiller de façon appropriée. Il faut couvrir ses épaules et ses jambes. Ceci est valable dans tous les temples du pays. Il vous sera également demandé de retirer vos chaussures et de les déposer à l’entrée du temple.

Pour rejoindre ces différents temples, vous pourrez prendre le taxi, la moto-taxi ou encore, le bateau. Le bateau est l’option la moins coûteuse et aussi le mode de transport des locaux. 

Manger et shopper à Bangkok 

Le marché de Chatuchak

Ce paradis du shopping est le plus grand marché du week-end au monde et c’est une expérience à ne pas manquer. Chaque weekend, il compte plus de 15 000 stands : vêtements, décorations, céramique, livres, musiques, arts et antiquités, plantes et végétaux, … et 200 000 visiteurs arpentent ses allées.

Chatuchak market
Photo by Jaddy Liu on Unsplash

Vous pourrez aussi y manger, car de nombreux restaurants proposant différents plats locaux sont présents. Et la nourriture est très bonne ! 

Le marché de Chatuchak est donc idéal pour acheter des souvenirs ! Même si le marché est majoritairement fréquenté par les locaux et que les tarifs y ne sont pas trop gonflés, vous pourrez tout de même négocier les prix. 

Les lieux sont ouverts vendredi et dimanche, de 8h à 18h ainsi que le mercredi et le samedi pour la vente de plantes et de fleurs. 

Pour vous y rendre, vous pourrez emprunter le métro aérien (station Mochit) ou l’un des nombreux bus qui s’y rendent.

Soi 38, la rue du street food 

Même si le street food market du soi 38 n’est plus aussi étendu qu’auparavant, car plusieurs des bâtiments qui bordaient l’entrée de la rue ont été fermés, il reste quand même un choix appréciable. Tous les soirs, les petits étals continuent de proposer une cuisine savoureuse, à des prix raisonnables.

Parmi les plats phare, goûtez au pad thaï, au fameux riz gluant à la mangue (mango sticky rice), au poulet satay, ou encore à la salade de papaye, et aux bananes rôties.

L’endroit a également l’avantage d’être accessible facilement, grâce au métro aérien (arrêt Thong Lo).

Excursion en dehors de Bangkok

Ayutthaya

Avant de quitter Bangkok, nous vous conseillons de faire un crochet au nord, par Ayutthaya, une ancienne capitale Siam, chargée d’histoire. En effet, elle renferme près de 400 temples, regroupés dans un parc archéologique et inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Ayutthaya est facilement accessible depuis Bangkok en train, et vous pouvez faire l’aller-retour dans la journée. 

Une fois sur place, nous vous conseillons de louer des vélos soit à la gare, soit directement face à l’entrée du parc historique. Les 400 temples édifiés dans la ville sont assez dispersés et vous risquez d’en rater en vous baladant à pied. Pensez à vous procurer une carte des lieux (en principe fournie par votre loueur de vélo) afin de vous repérer aisément.

Les temples sont généralement ouverts tous les jours de 8h à 16h.

Le temple le plus incontournable est Wat Phra Mahathat, c’est aussi le plus ancien temple d’Ayutthaya. Il est connu pour sa tête de bouddha coincée dans un banian (arbre local). 

Le Phra Mongkhon Bophit est un grand Bouddha en bronze abrité dans un magnifique temple blanc.

Le Wat Lokayasutha comporte un grand bouddha couché, long de 29 mètres, en briques revêtues de stuc.

De l’autre côté du fleuve, à l’ouest de l’île de la Cité, le Wat Chaiwatthanaram est un temple inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

Lopburi

Singe à Lopburi
Image by Matthew Hulland from Pixabay

Si vous voulez combiner visite des temples et votre adoration pour les singes, nous vous conseillons la ville de Lopburi. En effet, les singes sont la grande attraction de la ville, car ils y circulent en toute liberté et les macaques ont choisi le temple Phra Prang Sam Yod comme cour de récréation. Les temples sur place aussi valent le détour ! 

Si vous souhaitez partir en Thaïlande, pour vivre une aventure mémorable et rencontrer des peuples locaux, vous pouvez choisir de partir  avec notre programme de volontariat à la découverte de la culture Siam. Durant ce séjour, en plus de participer au quotidien de ce peuple, vous visiterez Ayuttaya, Lopburi et le village des éléphants, entre autres. Petit conseil : faites attention à vos affaires et ne leur donnez pas à manger. Des vols de chapeaux, appareils photo, téléphones ou encore morsures peuvent vite arriver ! Dans tous les cas, assurez-vous d’avoir fait votre vaccin contre la rage.

Erawan national Park

Plus à l’ouest de Bangkok se trouve le parc national d’Erawan. Il est connu pour la cascade à 7 niveaux d’Erawan. La randonnée dans le parc est facile d’accès et elle est particulièrement sympa lorsqu’il fait chaud, car vous aurez la possibilité de vous baigner dans les 7 piscines naturelles aux eaux turquoise dans lesquelles viennent se déverser des cascades.

Si vous arrivez jusqu’à la chute d’eau du septième niveau, vous aurez droit à une magnifique vue panoramique

cascade à 7 niveaux d'Erawan
Image by นายพิพัฒน์ศักดิ์ ไชยวงษ์ from Pixabay

Le parc comprend aussi de nombreuses grottes, notamment celle de Phartat, où vous pourrez observer des stalactites et des stalagmites, et celle de Ta Duang, qui est ornée de peintures rupestres. 

Sur place, vous pourrez dormir à Kanchanaburi et en profiter pour visiter le pont sur la rivière kwaï ainsi que l’un des nombreux musées qui racontent l’histoire de sa construction et la Seconde Guerre mondiale.

Chiang mai

Très différente de Bangkok, Chiang Mai est souvent le coup de coeur de nombreux visiteurs qui ont eu la chance de parcourir le pays. L’ambiance sur place est paisible, et la ville séduira les amoureux de la nature ainsi que les sportifs et amateurs de sensations fortes.

Chiang Mai signifie “Nouvelle cité fortifiée” et vous pouvez encore voir des traces du rempart d’origine datant de 1296 dans certaines parties de la ville. 

Dans la ville, tous les temples à visiter (Wat Phra Singh et sa statue du Bouddha lion ou encore Wat Chedi Luang ) se situent à l’intérieur des remparts et le centre-ville se visite facilement à pied ou à vélo.

Les marchés grouillants du week-end, tels que le Saturday Night Market (ou Walking Street) ou le Sunday Market, sont à voir absolument ! 

Le Bouddha lion
Photo by Giuliano Di Paolo on Unsplash

A une dizaine de kilomètres de la ville, se trouve l’étincelant temple de Doi Suthep, construit sur la colline du même nom.

Vous pourrez également vous rendre au sommet de la plus haute montagne de Thaïlande qui culmine à 2565 mètres, où se trouve le temple Doi Inthanon avec ses deux pagodes construites en l’honneur du roi et de la reine. 

Vous pourrez aussi profiter de la montagne pour faire du trek au sein du parc national. 

Autour de Chiang Mai, il y aura une multitude de tours et d’activités originales et sportives à pratiquer :  bamboo rafting, des parcs à tyroliennes, des randonnées dans la jungle, du quad, de saut à l’élastique, …  Il existe de nombreuses agences en ville qui pourront vous aider à organiser les excursions de votre choix.

Il est aussi possible de partir à la rencontre des ethnies locales (la rencontre du peuple Karen par exemple, ou l’ethnie Hmong) et découvrir l’art, l’artisanat ainsi que la culture et l’histoire de ces ethnies qui peuplent le nord de la Thaïlande. 

Vous pourrez même assister à un combat de boxe thaïlandaise (le Muay Thaï). 

Si vous êtes à Chiang Mai en novembre, vous aurez la chance de pouvoir assister au festival des lanternes : Loy Krathong. C’est l’une des fêtes les plus populaires en Thaïlande, elle se déroule lors de la pleine lune du 12ème mois lunaire.

Les îles thaïlandaises 

Bien que ce soit un pays majoritairement continental, la Thaïlande comprend une centaine d’îles, réparties dans le sud du pays. La plupart offre un décor de carte postale : plages de sable blanc, eaux turquoise et cocotiers

Forcément, ces petits bouts de paradis donnent envie à des milliers de touristes, comme nous, et certaines se retrouvent rapidement envahies, ce qui peut parfois un peu altérer leur authenticité et leur charme.

Certaines de ces îles sont bien connues pour leur vie nocturne, mais la plupart sont paisibles et invitent à la détente et au snorkeling. Voici nos 3 îles préférées pour vous aider à faire un choix en fonction de vos envies ! 

Koh Tao, pour la plongée

Initialement inhabitée, puis prison politique, Koh Tao est désormais un haut lieu mondial de la plongée sous-marine. En effet, ses eaux poissonneuses sont d’une grande clarté, et les écoles de plongée nombreuses. Que vous soyez débutant ou plongeur confirmé, les fonds marins autour de l’île sauront vous séduire ! 

île perdue en Thailande
Photo by Max Böttinger on Unsplash

PS : si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être apercevoir quelques requins baleines inoffensifs, notamment à “Shark bay”.

L’autre île connue pour la plongée et sa beauté est Koh Phi Phi. En revanche, l’île est très fréquentée et, même si l’endroit reste superbe, les plages et les rues sont souvent bondées. Pour vous éloigner de la foule, vous pourrez louer un bateau et faire une sortie dans les eaux et grottes aux alentours. 

Koh Phangan, pour la méditation

Se relaxer en Thailande
Photo by Rebecca Cairns on Unsplash

Souvent, l’île de Koh Phangan est associée à la fameuse tradition des “full moon party”. C’est certes une attraction phare de l’île mais Koh Phangan aura beaucoup plus à vous apporter. En effet, l’île est beaucoup plus tranquille que laisse supposer sa réputation, et il y règne un esprit très zen et paisible.

En allant vers le nord, vous trouverez de nombreux centres de yoga, de relaxation et de retraites méditatives.

Koh Yao Noi, pour être seul au monde 

L’île de Koh Yao Noi offre tout le meilleur de la Thaïlande : plages spectaculaires, habitants adorables et hôtels avec un super rapport qualité-prix – sans les hordes de touristes !

Koh Yao Noi, et sa voisine Koh Yao Yai sont les deux seules îles habitées des 44 îles qui composent l’archipel de Koh Yao. Dépaysement garanti ! 

île en Thailande
Photo by Waranont (Joe) on Unsplash

Ce sont des îles détentes et écoresponsables qui attirent une foule sportive, assez haut de gamme venue pour se détendre paisiblement, à l’abri des folles soirées. Vous pourrez donc profiter des plages en toute intimité, parcourir l’île en scooter ou encore explorer les îles inhabitées autour en bateau ou même en kayak, etc. 

Vous avez maintenant un aperçu de nos activités coup de coeur que vous pourrez faire lors de votre séjour en Thaïlande.

Pour séjourner en Thaïlande moins de 30 jours, vous n’avez pas besoin de demander un visa au préalable et les autorités tamponnent simplement votre passeport lors de votre entrée dans le pays.

Une fois sur place, il vous sera très facile de vous déplacer entre votres différentes destinations. En effet, vous pourrez trouver des vols internes pas chers, sur de bonnes compagnies ou bien prendre des minis-vans (en revanche, ne soyez pas surpris par la conduite musclées des Thaïlandais). Pour rejoindre les îles, les plus grandes ont leur propre aéroport, sinon il vous faudra prendre un bateau pour arriver à votre destination.

Pour partir en voyage de façon organisée, tout en respectant l’écologie et la population locale, vous pouvez choisir de vous inscrire à l’un de nos programmes d’écotourisme vous permettant de découvrir la communauté Akha, sa culture et ses traditions.

Partager: