Les toilettes en voyage

Sujet universel ou presque, auquel chacun d’entre nous sera confronté lors de ses voyages (à moins de ne faire que du camping sauvage, des bivouacs ou de voyager en van), nous allons vous parler ici du trône, de la cabane au fond du jardin, du water closet, des latrines… bref, des toilettes en voyage !

allemagne toilette urbanspree
Copyright @Annabelle Dupé – Urbanspree – Berlin

C’est d’ailleurs l’une des phrases qu’il est important d’apprendre avant de partir en voyage après les formules de politesse de base « où sont les toilettes s’il vous plaît ? ».

S’il est un sujet qui peut faire sourire, il n’en est pas moins une vraie préoccupation quand il s’agit de partir à l’autre bout du monde ou même un peu plus près.

Certains grands auteurs en ont même écrit des poèmes, à l’instar d’Alfred de Musset à Georges Sand, avec « Le petit endroit » (que nous vous mettrons en bonus à la fin de l’article) ; d’autres auteurs contemporains en ont même fait leur sujet de best seller. Vous avez certainement entendu parler de « Comment ch*** dans les bois » de Kathleen Meyer, autrice américaine qui en a vendu des millions d’exemplaires depuis la sortie du livre en 1989. Nous vous recommandons sa lecture, pour son approche écologique globale, et dans sa langue originale idéalement, pour continuer de travailler à améliorer votre niveau d’anglais.

Mais venons-en au coeur du sujet : il nous semblait intéressant de partager avec vous quelques informations et conseils sur les aménagements spécifiques à certains pays qui peuvent s’avérer perturbants au premier abord pour les voyageurs, et vous permettre d’éviter certaines erreurs de jugement, surtout si vous prévoyez de loger chez l’habitant. 

Une “tradition” encore répandue dans certains pays européens : le bidet

Si en France, pour des questions de gain de place et une certaine recherche de design dans les salles de bain, cet “accessoire” a été largement retiré de nos aménagements intérieurs, il est encore très répandu dans les habitations italiennes et portugaises notamment. Sachez qu’il n’est pas réservé uniquement à l’hygiène de notre séant, il est aussi possible de s’y laver les pieds (ce qui n’est pas le cas dans d’autres types d’aménagements, lire la suite pour en savoir plus).

Fun fact : dans le “kit” de serviettes que l’on vous remet à votre arrivée en famille hôtesse italienne par exemple, la petite serviette n’est pas réservée à vous essuyer le visage…

Des toilettes sans papier… et très hygiéniques !

Dans les pays musulmans (dans certains pays d’Afrique, d’Asie du sud-est, en Indonésie sur l’île de Java…) ou aussi dans certains pays asiatiques non musulmans (comme en Corée), il est très courant de trouver des toilettes à même le sol (dites “à la turque”), parfois au même endroit que la douche, ou bien à côté de “cabinets” réservés aux ablutions (lavements) avant la prière (cherchez les cabinets de toilettes qui sont souvent juste à côté). Vous pourrez aussi trouver des toilettes sous forme de “trône” comme en occident, avec une douchette, ou bien avec un bassin d’eau et un récipient pour se nettoyer. Attention de veiller à déchiffrer les pictogrammes ou écouter les recommandations de vos hôtes, car il n’est pas toujours permis de s’en servir pour se laver les pieds ou le corps (ce qu’on peut être tenté de faire lorsqu’il fait chaud !). 

Ces toilettes, sans papier très souvent, requièrent traditionnellement de se servir de sa main gauche pour se nettoyer, ce qui a des conséquences ensuite sur la façon de se comporter à table : ne vous servez jamais de votre main gauche pour manger, cela pourrait être très mal vu.

Autre information pratique : si vous trouvez toutefois du papier, dans les toilettes publiques il se trouvera majoritairement à l’extérieur (pensez donc à en prendre avant de rentrer dans le cabinet) et il ne faudra pas le jeter dans la cuvette, mais le placer dans la poubelle prévue à cet effet à côté. 

Fun fact : vous trouverez certainement dans les toilettes occidentalisées (hôtels, aéroports…) des pictos interdisant de monter sur la cuvette accroupi 🙂

toilette thailande voyage
copyright @Annabelle Dupé – Région de Ranong, sud de la Thaïlande

Ce type d’installations, plutôt simples bien que très hygiéniques, ont trouvé leur alter ego technologique…

La sophistication suprême : les toilettes japonaises modernes

copyright @xopherlance – pictogrammes japonais pour toilettes domotiques 

S’il y a bien un gadget que tout le monde a envie d’essayer à son arrivée dans une grande ville japonaise, ce sont les toilettes domotiques. Prévoyez en effet un certain temps d’attente à votre arrivée à l’aéroport de Narita par exemple : les passagers occidentaux qui arrivent sur le sol nippon pour la première fois sont souvent piqués par la curiosité et tentés d’appuyer sur tous les boutons !

Ici, tout le confort imaginable y est : lunette chauffante, bruits “couvrants” (pluie tropicale, oiseaux…), jet léger ou version “karcher”, fonction séchage… et lunette autonettoyante bien sûr, il existe de nombreuses options disponibles selon les modèles, pas toujours facile à utiliser néanmoins. Si certaines fonctions sont parfois présentées par des pictogrammes, d’autres sont écrites en syllabaire japonais. C’est donc à vos risques et périls si vous vous lancez dans un test de chaque bouton !

Ce sujet est même sérieux au point qu’il a été décidé par le gouvernement japonais conjointement avec les producteurs spécialisés d’unifier les symboles pour permettre à tous de les comprendre. Pour en savoir plus, lire cet article du journal Le Monde

L’hygiène et le respect de l’intimité pour tous… malheureusement pas

copyright @Annabelle Dupé – Pico Duarte – République dominicaine

Si l’invention des toilettes a révolutionné la vie de millions d’êtres humains en leur procurant hygiène (donc préservation de la santé) et confort, nous ne sommes pas tous égaux devant l’accès à cet aménagement, qui nous semble pourtant évident en occident. Les toilettes publiques ne sont pas toujours propres et pénalisent l’image de certains pays (dont la France…), d’autres s’en sortent haut la main grâce au civisme dont fait preuve la population ou la mise en place de personnel d’entretien (au Brésil, à Malte…).

Un fait agréablement surprenant : en Australie, pays du camping par excellence, vous trouverez toujours des toilettes publiques à côté d’emplacements de campings ou à l’entrée des plages ou parc nationaux. Même si vous ne croisez personne pendant plusieurs jours, ces aménagements sont toujours propres. Des comportements inspirants en termes de respect d’autrui.

Mais c’est aussi malheureusement un sujet très sérieux, car de nombreux pays encore aujourd’hui, ne permettent pas cet accès à leur population, par manque de moyens. C’est la raison pour laquelle l’année 2008 avait été déclarée “année internationale de l’assainissement” par l’Assemblée générale des Nations Unies”.

Les voyages permettent aussi de se rappeler la chance que nous avons et peuvent donner envie d’aider d’autres personnes pas aussi bien loties que nous. Pensez aux séjours de volontariat si vous voulez améliorer le quotidien de certaines populations.

Pour finir sur une note joyeuse, comme promis ici le bonus :

Alfred de Musset à George Sand 

“Le petit endroit

Vous qui venez ici
dans une humble posture

De vos flancs alourdis
décharger le fardeau

Veuillez quand vous aurez
Soulagé la nature

Et déposé dans l'urne
un modeste cadeau

Épancher dans l'amphore
un courant d'onde pure

Et sur l'autel fumant
placer pour chapiteau

Le couvercle arrondi
dont l'auguste jointure

Aux parfums indiscrets
doit servir de tombeau”

Bonus n°2 : si vous voyagez seul ou en groupe, et que vous êtes à la recherche de conseils pratiques, dont des applications pour trouver les toilettes les plus proches en voyage, rendez-vous sur notre site pour les voyages scolaires.

Partager: