Portrait d’Arnaud : animateur de colonie de vacances au CEI

Découvrez le portrait d’Arnaud, enseignant à l’Université d’Evry en STAPS, qui est parti en colonie de vacances en tant qu’animateur.

1. Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Arnaud RIZZO, 39 ans. Dans la vie, je suis avant tout papa de jumeaux de 9 ans ½, directeur-adjoint d’un comité départemental sportif (UFOLEP Essonne), enseignant à l’Université d’Evry en STAPS, président d’une association sportive (Prends soin de toi) et animateur de colo à mes heures perdues. 

animateur colonie de vacances ete

Avec le CEI, c’était ma première fois effectivement. Mais j’ai plusieurs colonies de vacances à mon actif depuis 15 ans (en tant qu’animateur, directeur et même organisateur avec la fédération sportive pour laquelle je travaille).

2. Où êtes-vous parti(e) ?

Cet été, je suis parti à Reykjavik, Islande en tant qu’animateur/assistant sanitaire, avec des 14/15 ans.

islande paysage route
Source : Pixabay par MonicaVolpin

3. Quels étaient pour vous les objectifs de votre séjour ?

Le directeur de la colonie m’a proposé de partir avec lui et j’ai saisi cette belle opportunité. J’étais déjà parti avec lui lors d’une colonie en février 2018 au Canada/Quebec, et ses excellentes compétences en tant que directeur m’ont donné envie de partager une nouvelle expérience avec lui. L’Islande était une destination que je ne connaissais pas, et qui m’a attirée par ses paysages grandioses, ses phénomènes extraordinaires, sa culture.

Les objectifs de ce séjour étaient selon moi :

  • de permettre aux jeunes de vivre une expérience telle que je les vivais quand j’étais moi-même colon : de l’amitié, assimiler la vie en groupe, développer leur autonomie et créer des souvenirs dans un cadre bienveillant et tolérant.
  • de connecter les jeunes à une nouvelle destination encore méconnue, à sa culture, ses magnifiques paysages et ses phénomènes extraordinaires.

4. Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

D’abord, des liens forts avec l’équipe de direction et d’animation. Nous avons été complémentaires sur bon nombre de sujets, et je pense que les jeunes ont apprécié notre vision de la colonie, les valeurs de partage, de solidarité et les liens de confiance que nous avons mis en place.

irlande voyage paysage
Source : Pixabay par nextvoyage

Ensuite, les sourires des jeunes tout au long du séjour. Rapidement, des liens se sont créés entre eux, une véritable dynamique de groupe s’est installée, que nous avons amplifiée avec les différentes animations. Les voir apprécier autant les temps libres que les temps encadrés est une réelle satisfaction.

Enfin, la volonté de poursuivre la découverte de l’Islande, et y revenir rapidement ! J’ai été frustré sur certains arrêts de ne pas pouvoir rester plus longtemps à observer/découvrir les paysages (les glaciers en particulier), à vivre encore plus au cœur de l’Islande…

5. Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Ahah, une anecdote qui se termine bien : arrivé à l’aéroport de Reykjavik, le seul à ne pas avoir sa valise, c’était moi !! Elle est finalement arrivée 3 jours plus tard. Grosse solidarité du directeur qui m’a passé quelques vêtements.

Vous souhaitez vivre une expérience humaine comme celle d’Arnaud ? Pour postuler en tant qu’animateur, rendez-vous dans la rubrique « Nos offres d’emploi ».

Partager: