7 choses surprenantes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur l’Australie

Si vous rêvez de partir ou repartir visiter l’Australie, ce pays aussi grand qu’un continent, cet article est fait pour vous ! Vous avez certainement entendu parler de son histoire très ancienne, du peuple aborigène, de ses espaces infinis, sa grande barrière de corail, ses plages immenses et ses surfeurs 😉, ses animaux dangereux ou mignons, ses forêts d’eucalyptus…, mais il y a encore beaucoup de choses à savoir si vous comptez vous y rendre prochainement. Nous partageons ici avec vous quelques conseils pour que vous entriez rapidement dans la peau d’un véritable Aussie (diminutif gentil pour Australien !).

Small-talk : préparez-vous à prendre le temps de parler avec les habitants !

Idée de sujet de conversation : parler de son pays - Séjour en Australie CEI-(copyrignt @Annabelle Dupé)

Et oui ! Contrairement aux Américains par exemple, quand un Australien vous demande « Hey! How are you doing? », ça n’est pas un simple « salut ça va ? ». La plupart des commerçants ou locaux qui vous poseront cette question ont envie d’en savoir plus sur vous et ce que vous faites dans leur beau pays, les étapes de votre séjour, d’où vous venez… Un bon entraînement pour pratiquer l’anglais en toute occasion avec des personnes bienveillantes prêtes à échanger avec vous !

Positive attitude : 15 façons d’exprimer sa satisfaction / joie / son enthousiasme 

Fresque à Bondi beach - Séjour en Australie CEI (copyrignt @Annabelle Dupé)

Culture anglo-saxonne oblige, nos amis Aussies sont foncièrement positifs. Au-delà du « Never explain, never complain » (ne jamais se justifier, ne jamais se plaindre), ils ont su développer de nombreuses façons d’exprimer leur joie devant un bon plat/café, un beau paysage, une personne sympa. Voici une liste non exhaustive de ce que nous avons pu entendre (n’hésitez pas à partager les vôtres !) : Great! Beautiful! So good!  Gorgeous!  Amazing!  I love it!  Good job!  Perfect!  Incredible! Brilliant ! Awesome ! Super ! Wonderful !

Intégrez ces mots à votre vocabulaire et vous semblerez un peu plus local 😉

Envie d’un bon café ? En Australie, vous ne serez jamais déçus

L’Australie, grand consommateur de café - Séjour en Australie CEI

Quel que soit le lieu où vous vous trouverez, dans un café face au Harbour Bridge à Sydney ou dans une station essence dans le bush (désert australien), vous aurez de très grandes chances de toujours boire un excellent café. Pourquoi ? Les Italiens sont arrivés en grand nombre à partir des années 50 et ont propagé leur art du caffe dans tout le pays (les Australiens en consomment près de six kilos par personne chaque année !). D’ailleurs, autre anecdote italienne : l’un des plats favoris des Australiens que vous trouverez aussi absolument partout est… la pizza ! Mais pour la nourriture, on vous en parle juste après.

Source des chiffres : australia-australie.com

Autre fait qui peut surprendre : les spécialités culinaires australiennes

Plats et boissons en Australie ? - Séjour en Australie CEI (copyrignt @Annabelle Dupé)

Nous en profitons pour enchaîner naturellement sur cette caractéristique typique de l’Australie. L’héritage anglo-saxon est toujours bien présent (vegemite, burgers…). Et si vous pensez que leurs 29 196 km de côtes vous permettront de déguster uniquement du poisson frais, vous serez certainement surpris d’apprendre qu’en Australie, on y apprécie particulièrement la viande ! Vous verrez absolument partout des barbecues en libre-service : sur les plages, dans les parcs publics, sur votre terrasse si vous logez dans un cottage / une résidence / une maison… Même s’il est vrai qu’aujourd’hui vous trouverez un très grand choix de cuisine (internationale, végétarienne) dans les grandes villes comme Cairns, Sydney, Melbourne, Perth… et les endroits très touristiques.

Toutefois, vous n’échapperez pas au poisson frit (le fameux fish & chips et ses cousins style tacos), avec un grand choix de poissons (requin, barramundi, flathead…). Certaines huîtres sont aussi particulièrement réputées…

Autre sujet fort pratique concernant l’achat de nourriture ou l’accès aux restaurants : sachez que dans les villes moyennes et petites, les magasins alimentaires et les restaurants ferment très tôt. Renseignez-vous auprès des locaux en arrivant pour ne pas vous retrouver avec la faim au ventre et rien à manger ou devant un restaurant porte close après votre journée à la plage ou en randonnée 😉

Concernant les boissons : si le vin australien a acquis une réputation à l’international, vous trouverez aussi beaucoup de ginger beer (sans alcool), pale ale (bierre faible en alcool) et cidres de pommes ou de poires (parfois plus forts en alcool que la bière).

Sources des chiffres : wikipedia, guide-australie et routard

Envie de solitude ? Des paysages immenses à perte de vue rien que pour vous

Voyager seul en Australie - Séjour en Australie CEI (copyrignt @Annabelle Dupé)

En tant qu’Européen, on ne se rend pas compte tant qu’on ne l’a pas vécu. Cette sensation de liberté immense face à une route magnifique longeant le Pacifique, dans une forêt de karris (eucalyptus géants) ou sur la terre rouge du bush… Mais si vous prenez la route, vous pourrez réellement passer plusieurs heures sans croiser une seule voiture/ personne ! Vous verrez certainement sur le bord de la route quelques kangourous ou émeus, porc-épic, mais pas d’être humain 😉 En effet, le pays est très peu peuplé avec 3,25 habitants / km² par rapport à la France avec ses 117,85 habitants / km².

Vous pourrez également profiter de plages de sable blanc entièrement seuls… Même si une partie d’entre elles sont interdites à la baignade (courants forts, épaves, serpents de mer…).

Ce qui nous incite à vous donner le conseil suivant : si vous prévoyez de prendre la route en autonomie, partez toujours avec des vivres, un stock d’eau et d’essence aussi ! Sans parler d’un minimum pour camper si nécessaire. L’Australie est LE pays du camping ! Vous trouverez toujours des emplacements de camping « sauvage » en forêt par exemple, avec toilettes (toujours propres !) et emplacements pour réchaud / barbecue.

Sources : populationdata

Rottnest Island : accès à la plage et la barrière de corail - Séjour en Australie CEI (copyrignt @Annabelle Dupé)

Les Australiens : rois du marketing et de l’accessibilité 

Si vous êtes du genre curieux, vous aurez certainement envie de voir les particularités de la ville dans laquelle vous restez quelques temps : cascades, canopée, grottes, panorama… Les distances étant vraiment longues (parfois vous pourrez mettre 2h en partant de la route principale avant d’arriver à l’endroit convoité) : étudiez bien avant de partir en visite, demandez aux locaux ce qu’ils vous recommandent. Car une cascade très bien indiquée via des panneaux ou une particularité géologique pourraient vous paraître un peu « survendue », et quand vous avez fait les 2h de route aller, il faudra les refaire pour rentrer !

Si l’aventure vous tente, que vous rêvez de voir la Grande barrière de corail, Uluru (Ayer’s Rock), Bondi Beach ou encore les Blue Mountains… choisissez bien votre moment et préparez vous à ne pas être seuls. Certains lieux sont extrêmement prisés des touristes et les accès sont excellents, même en plein désert (eau courante dans les resorts en plein désert, accès pour fauteuil roulant / poussettes sur la canopée ou vers les cascades…) : tout est parfaitement entretenu, propre et accessible à tous. Ce qui veut aussi dire que pour certains endroits vous devrez certainement faire la queue pour visiter le lieu ou encore faire votre photo. Quand un panneau indique un view point (exemple pour Ayer’s Rock : sunset point et sunrise point), vous devrez jouer des coudes pour profiter de la magie de l’instant parmi les cars de touristes arrivés en même temps que vous. Si vous en avez la possibilité, étudiez les lieux un peu avant et trouvez « votre » emplacement.

Animaux australiens : il n’y a pas que les koalas dans la vie 😉

Animaux sauvages australiens - Séjour en Australie CEI (copyrignt @Annabelle Dupé)

Difficile de parler des animaux australiens en seulement quelques lignes ! Nous y consacrerons certainement un article ou deux exclusivement sur ce sujet.  L’Australie est si vaste et offre des paysages si variés, que selon la région où vous vous trouverez, vous verrez des animaux différents. Nous avons tous entendu parler des nombreux animaux dangereux qui y vivent (serpents, araignées, requins, raies, crocodiles…). Ici, nous vous parlerons seulement de certains animaux drôles et surprenants !

Note pour ceux qui veulent absolument voir des koalas et des kangourous, la région de Melbourne en regorge à l’état naturel. En revanche, si vous voyagez sur la côte ouest, les kangourous sont un peu plus timides et se cachent en forêt. Il faudra vous lever tôt le matin pour les apercevoir. Pour voir des koalas, il faudra vous rendre dans un parc/une réserve. Vous pourrez également observer des baleines dans le sud-ouest du pays, lors de leur migration (vérifiez la période avant de vous y rendre).

Voici un animal adorable endémique de l’île de Rottnest Island (Western Australia) : le quokka, petit marsupial qui crée le buzz sur la toile : de nombreuses personnes se prennent en selfie à côté, car il est inoffensif et a la particularité d’avoir l’air de sourire.

Ce que l’on sait moins, c’est que l’Australie regorge de très nombreuses espèces d’oiseaux et que certains sont très bruyants ! Avis donc à ceux qui rêvent de voyager en van : les plus bruyants sont les kakatoès que vous croiserez un peu partout et un type de corbeau dont le chant est assez… surprenant, entre le bébé qui pleure et l’agneau. On vous laisse imaginer !

Nous avons pour notre part beaucoup aimé le spinifex pigeon, sorte de pigeon punk mignon qui vit dans le désert.

On y trouve aussi de nombreux émeus (cousin de l’autruche, un peu plus petit) assez peureux mais plutôt drôle à observer (certaines enseignes en ont même fait leur mascotte, si vous voulez ramener un souvenir).

Un dernier pour la route : le dromadaire. Oui, vous l’avez bien lu ! Ils ont été introduits par les Européens au XIXe siècle et relâchés dans la nature. Ils étaient un million à l’état sauvage en 2010, même si certaines fermes existent (vous pourrez déguster des hamburgers au dromadaire ou du fromage aussi…). Ne soyez donc pas surpris si vous en croisez sur votre route, dans les zones les plus arides du pays.

Si vous rêvez d’explorer l’Australie, le CEI organise des formules pour les lycéens en séjours linguistiques et en année scolaire ou encore en programme vacance travail ou farmstay pour les adultes.

 

http://www.groupe-cei.fr/

 

Annabelle D.

Partager: