5 destinations qui se préoccupent de l’environnement

L’environnement est un sujet de préoccupation majeur pour de nombreux pays du monde entier. Face à la dégradation de la Terre, certaines villes se démarquent par leurs actions concrètes pour réduire leur empreinte écologique et inciter la population à employer de bonnes pratiques au quotidien. Ce critère attire les voyageurs soucieux de la protection de la planète bleue. Focus sur 5 villes qui se préoccupent de l’environnement.  

1- Singapour

singapour nature environnement

La cité-Etat réussit à combiner la végétation et l’architecture moderne. Mais comment fait-elle cela ? Singapour, aussi connue sous le nom de la “Ville-Jardin”, met l’accent sur une architecture composée de nature verdoyante. Par exemple, le Gardens By the Bay ou les Jardins de la Baie, sont, comme son nom l’indique, des jardins modernes et écologiques. Ce qui peut surprendre les voyageurs, c’est de constater que cet espace se situe en plein coeur de cette cité ultra-moderne. The Gardens By the Bay a été lancé pour offrir aux Singapouriens un endroit paisible pour décompresser et réduire le stress. L’un de ses jardins abrite ce qu’on appelle les “Super-trees” qui absorbent l’énergie solaire pour ensuite la réutiliser la nuit lors des spectacles de lumière. Ils sont composés de plusieurs panneaux solaires et d’un système de recyclage d’eau. Mais il ne faut pas oublier que Singapour est une des villes les plus polluantes, car ils utilisent énormément la climatisation.

2- New York

new york usa central park
Source : Pixabay par dariasophia

Malgré ce que l’on pourrait croire, derrière tous les grands buildings de la ville de New York, se cache une ville très “green”. La Big Apple est consciente des enjeux écologiques de la planète. Elle a entrepris des mesures pour réduire son impact, suite aux effets délétères de la consommation d’énergie générée par sa population. Les New-yorkais s’engagent, par exemple, en empruntant le plus possible les moyens de transport en commun, tels que le métro ou le bus. Ils empruntent aussi les nombreuses pistes cyclables parcourant la ville. New York multiplie les espaces verts notamment à Central Park, sur les berges de l’Hudson River ou sur la High Line dans le quartier ouest. Cette dernière offre aux passants une promenade verdoyante s’étendant sur plus de 2,3 kilomètres. New York n’a véritablement pas fini d’atteindre son plan “vert” et de réserver de belles améliorations en terme de développement urbain durable. 

3- Reykjavik

reykjavik paysage nature

La capitale islandaise figure parmi les villes les plus écologiques au monde. Reykjavik est aussi surnommée “baie de fumée” à cause des vapeurs provenant des sources chaudes présentes sur l’île. En Islande, ils utilisent ce qu’on appelle la géothermie. En quoi consiste-t-elle ? Les usines de l’île récupèrent l’eau chauffée dans les sources chaudes pour ensuite produire de l’énergie : les logements sont alors réchauffée grâce à l’énergie géothermique. Reykjavik en profite pleinement pour récupérer l’eau chaude pour alimenter la ville entière. Les transports en commun utilisent, quant à eux, des moyens écologiques. En effet, les bus disposent d’un moteur à hydrogène et réduisent ainsi l’empreinte carbone du pays. Il ne faut pas oublier que la ville possède des espaces verts et des aménagements, tels que des parcs, des jardins ou encore des pistes cyclables pour lutter contre le réchauffement climatique. L’Islande reste donc une destination où l’écologie est au centre de leurs préoccupations.

4- San Francisco

Source : Pixabay par free-Photos

San Francisco s’efforce de devenir un modèle pour les autres en se lançant dans des projets écologiques impressionnants. En effet, la ville californienne s’est donnée l’objectif de devenir la première ville zéro déchet en 2020. Elle encourage les habitants à faire attention à la façon dont ils gèrent les détritus non-recyclables en leur attribuant une remise sur la redevance d’enlèvement des ordures. De plus, elle s’appuie sur un centre de tri nommé le Pier 96. Cette structure, appartenant à Recology, la coopérative qui s’occupe des déchets de la ville, est un hangar de 20 000 m² où sont réunis les déchets de la ville. National Geographic traite le sujet en profondeur et expose le procédé. Concernant les transports en commun, San Francisco dispose de bus électriques et de 7 500 stations de chargement pour inciter la population à acheter des véhicules électriques. Il ne faut pas oublier les « cables cars », les tramways qui descendent les rues vallonnées de la ville. Cette ville met de nombreux moyens en oeuvre pour atteindre son objectif. 

5- Lahti

finlande lac nature
Source : Pixabay par jackmac34

La ville de Lahti, à plus de 100 km au nord de la capitale Helsinki en Finlande, a été élue Capitale verte de l’Europe 2021 par la Commission européenne. Son slogan, “Des solutions locales pour un impact mondial”, en dit long sur ses motivations. Elle adopte un procédé particulier pour traiter ses déchets. En effet, elle convertit ses déchets en chaleur et en électricité. En hiver, les maisons sont alors chauffées grâce à la gazéification de déchets. Cette méthode leur permet de réduire les quantités de déchets et de les réutiliser à bon escient. Cela facilite la gestion des déchets, de façon intelligente. De plus, la ville dispose de nombreux lacs pour se ressourcer. La nature est vraiment au centre de la vie des habitants de Lahti ! 

Pour découvrir New York, Reykjavik ou encore Singapour, le CEI vous propose ces destinations et bien d’autres, dans une démarche de découverte à la fois culturelle, linguistique et humaine, pour vous permettre de vivre une expérience véritablement enrichissante.

Partager: