Partir en voyage en Bulgarie : les lieux à visiter

Au carrefour de l’Europe et de l’Asie, la Bulgarie est une destination hors des sentiers battus qui ne demande qu’à être découverte. Ses paysages sauvages, ses plages au bord de la mer Noire et ses villages atypiques lui valent d’être un pays qui a du charme. Quels sont alors les lieux incontournables à visiter en Bulgarie ?

Un peu de géographie

bulgarie carte europe
Source : Pixabay by MabelAmber

La Bulgarie, souvent méconnue du public, est située sur la partie centrale de la péninsule des Balkans. En effet, la mer Noire et ses plages magnifiques bordent la Bulgarie. Le fleuve du Danube marque, quant à lui, la séparation avec la Roumanie. Au sud, on peut retrouver la Grèce et la Turquie tandis qu’à l’est, la Serbie et la Macédoine avoisinent ce pays aux mille merveilles. Partir à sa découverte nécessite de s’éloigner des zones touristiques pour se plonger au coeur de ce pays riche en histoire. Sa position géographique justifie la qualité de son patrimoine historique. Les civilisations thraces, romaines et byzantines ont laissé leur trace.

Sofia : la capitale bulgare

sofia capitale bulgarie
Source : Pixabay by petto123

La ville de Sofia est une petite capitale située à 550 m d’altitude. Elle est la quatrième plus grande ville des Balkans et est considérée comme étant l’une des villes les moins chères d’Europe. Elle permet donc aux voyageurs de profiter pleinement des monuments historiques et des musées.

La cathédrale Alexandre Nevski

cathedrale alexandre nevski bulgarie
Source : Pixabay

La cathédrale Alexandre Nevski fait partie du patrimoine bulgare à ne pas manquer. En effet, elle est le plus grand temple orthodoxe en Bulgarie. Ce “temple-mémorial” fait office d’exception, car dans la religion chrétienne orthodoxe, les cathédrales n’étaient pas courantes. Son architecture surprend notamment en raison de ses dômes qui s’inspirent du style néo-byzantin. Sous cette partie de la cathédrale, une crypte est dissimulée et abrite de nombreuses icônes orthodoxes.  

Le Boulevard Vitosha : la rue piétonne de Sofia

Le Boulevard Vitosha est la rue principale donnant accès à de nombreux magasins. Cette rue piétonne traverse le centre de Sofia et offre une vue sur de beaux bâtiments tels que le palais de justice et la cathédrale Sveta Nedelya. Les amoureux du shopping pourront s’en donner à cœur joie et découvrir de nombreuses marques. Les restaurants et les bars animent également cette partie de la ville.

La bibliothèque nationale Saint-Cyrielle-et-Saint-Méthode

bibliotheque nationale bulgarie
Source : Pixabay by Wengen

La bibliothèque de Sofia est la plus grande bibliothèque du pays. Elle a été fondée le 4 avril 1878 et a fusionné avec les archives de la Renaissance nationale bulgare en 1924. contenant des millions de livres. Elle propose, en effet, des livres bulgares des temps anciens, des documents historiques de la Renaissance nationale, des cartes, des photographies, etc.

Plovdiv : l’une des plus anciennes villes d’Europe

plovdiv bulgarie voyage
Source : Pixabay by Wengen

Plovdiv, seconde ville du pays, se trouve sur la vallée de la Thrace à 150 km à l’est de Sofia. Elle était autrefois l’axe principal entre l’Europe et l’Orient. Aujourd’hui, les voyageurs peuvent contempler la beauté de la ville en visitant par exemple l’église des Saints-Constantin-et-Hélène ou en arpentant les rues.

Le stade romain de Plovdiv

Le stade romain se situe sous le centre commercial de Plovdiv. Il fait partie des 12 stades antiques qui ont été construits sur le modèle du stade grec de Delphes. Sa longueur de presque 200 mètres lui permettait de soutenir des nombreux gradins. Aujourd’hui, il ne reste que quelques rangées, une porte voûtée et quelques morceaux de remparts. A l’époque, ce stade accueillait des événements sportifs et des combats de gladiateurs et d’animaux. Les visiteurs de Plovdiv peuvent désormais flâner sur la place se trouvant autour du stade et y découvrir des artisans et des artistes vendant des sculptures, toiles, etc.

La forteresse d’Assen

bulgarie forteresse assen

La forteresse d’Assen est un lieu qui attire par son architecture. Elle fut construite en 1230 lors d’un conflit entre la Bulgarie et Byzance. Perchée sur les hauteurs d’une falaise, elle représentait un lieu stratégique pour surveiller l’arrivée d’ennemis. En effet, cette forteresse a la particularité d’avoir une muraille qui suit le relief des falaises. Elle abrite aussi l’église Sainte Marie de Pétritch qui mesure 18 mètres. Ses coupoles, son toit et sa nef ont été conservés. Les visiteurs ne se privent pas pour prendre des photos de cet édifice.

Veliko Tarnovo : la capitale du second royaume bulgare

bulgarie veliko tarnovo tourisme
Source : Pixabay by margo_vasi0

Veliko Tarnovo se trouve au nord de la Bulgarie et est perchée sur  trois collines aux falaises impressionnantes. Cette cité royale conserve son charme majestueux grâce à ses maisons colorées et sa rivière Yantra.

La forteresseTsarévetz

 bulgarie forteresse tsarevetz
Source : Pixabay by ArvidO

Tsarévetz était la capitale du Second royaume bulgare. Ce site médiéval se situe au dessus de la rivière Yantra qui traverse Veliko Tarnovo. La “cité des Tsars” apparaît aux premiers abords comme une simple colline boisée. Les voyageurs peuvent alors découvrir que cette forteresse est entourée de remparts. Cet édifice protège le palais royal, le patriarcat ainsi que des églises. Le soir, les voyageurs peuvent contempler la beauté de ce lieu illuminé par des lumières.

L’église des Saints 40 Martyres

Cette église se situe au pied du mont Tzarévetz et mérite qu’on y prête attention. Les Bulgares, passionnés d’histoire, portent en haute estime ce lieu sacré. En effet, elle est composée de deux parties dont une basilique de six colonnes et un bâtiment. Au travers de ses fresques, l’église rend hommage aux rois bulgares et aux figures emblématiques de l’histoire de la Bulgarie. A l’intérieur de la bâtisse, on retrouve aussi trois colonnes gravées qui racontent l’histoire des royaumes bulgares. Aujourd’hui, les trésors de l’église font partie intégrante du Musée Nationale d’Histoire qui se trouve à Sofia.

Parc national du Pirin : cap vers les montagnes bulgares

parc national pirin bulgarie
Source : Pixabay by Kremena_Dimitorova

Le Parc national du Pirin est situé dans le sud-ouest de la Bulgarie. Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1983, ce parc dispose d’une faune et d’une flore magnifiques. Il est composé de montagnes, falaises, grottes et de plus de 70 lacs. Le clou du spectacle étant les animaux qui y vivent. Les randonneurs pourront y apercevoir des cerfs ! Les animaux vivent également dans cet environnement et les voyageurs peuvent apercevoir des cerfs, des chouettes, des aigles, etc.  La nature est alors à la portée de ceux qui veulent faire l’effort de s’y rendre. Face à ces paysages sublimes, on peut écouter le chant des oiseaux, contempler l’horizon et respirer un air frais.

Le monastère de Rila

bulgarie monastère rila

Le monastère figure au patrimoine mondial de l’Unesco. Très fréquenté par les touristes, il se trouve sur la montagne de Rila à seulement 17 km de la ville. Cet édifice est particulier, car il détient le statut administratif de lieu habité. De ce fait, il dispose d’un bureau de poste et d’un poste de police. Sa superficie totale est de 8 800m² et sa cour intérieure compte environ 3 200m² permettant aux visiteurs de déambuler au sein du monastère. Sachez aussi qu’il est possible de dormir au sein même du monastère. Le jour J, dirigez-vous au bureau « registration of guests » (vérifiez les horaires d’ouverture affichés dans l’enceinte du monastère) et en échange de quelques Iev, vous pourrez vivre une expérience unique et originale.

Nessebar : une presqu’île de la mer Noire

bulgarie nessebar voyage
Source : Pixabay by Casur

A quelques kilomètres de la Côte du Soleil, Nessebar est l’une des plus vieilles villes d’Europe. Bâtie sous la domination byzantine, cette ville détient une richesse culturelle palpable. Son histoire lui vaut d’être sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983.  Cette presqu’île est accessible uniquement à pied et permet d’admirer les vestiges du joyau de la mer Noire.

Le musée archéologique

Le musée archéologique de Nessebar est très fréquenté. Il conserve les vestiges de la ville et propose une panoplie d’expositions sur l’histoire de la ville. Le musée propose un parcours via 4 salles qui retracent l’évolution de Nessebar au fil des ans. Vous pouvez commencer votre parcours en intégrant la première salle appelée “Mesambria et les Thraces” qui expose des objets de la vie des Thraces anciens, tels que des ancres, des poteries, etc. Ensuite, vous découvrirez la deuxième salle nommée “la cité pontique Mesambria” qui présente quatre hydries (ce sont des vases grecs à trois lances) trouvées dans la nécropole de Mesambria datant IIème siècles. Vous intégrerez ensuite la troisième salle qui abrite la statue de bronze de l’Empereur Claude ainsi que d’autres objets. Enfin, vous terminerez votre visite par la salle dédiée aux idoles.

L’église St. Stephan

Cet édifice date du XIe siècle et a été reconstruit au XVIe siècle. Cette basilique est composée de trois nefs exposant des peintures murales. Ces dernières présentent la vie de la Vierge ou des Saints. Ses bois sculptés et sa décoration donnent un aperçu de l’architecture de l’époque. Ce monument fait donc partie de l’héritage culturel de la Bulgarie.

La Bulgarie est un pays qui est oubliée du grand public. Et pourtant, elle dispose de nombreux atouts pour passer des vacances culturellement riches et agréables. Une colonie itinérante en Bulgarie est un excellent moyen de découvrir ce pays où détente à la plage et contact avec la nature sont possibles. Vous passerez alors des moments inoubliables hors des sentiers battus et loin de la foule.

Partager: